La Chine tapisse son désert de panneaux solaires

La Chine tapisse son désert de panneaux solaires

cliquez sur les images pour les agrandir

La Chine tapisse son désert de panneaux solaires

Au beau milieu du désert de Tengger, dans la province du Gansu (nord-ouest de la Chine), les panneaux du champ photovoltaïque apparaissent comme un mirage entre les dunes. Ils s’étendent déjà à perte de vue, mais la construction de cette ferme de panneaux solaires n’est pas encore achevée. Une prochaine phase doit voir le projet géré par le groupe Zhenfa, aujourd’hui d’une capacité de 150 mégawatts, gagner encore bien plus loin sur les sables de l’ouest chinois. « Le désert est immense, nous avons tout l’espace pour construire sans devoir déplacer des paysans et il y a ici l’ensoleillement nécessaire », résume Li Shaolin, retraité de la compagnie d’électricité d’Etat dans la région, embauché par ce fabricant de panneaux solaires de l’Est côtier pour gérer ce champ isolé, avant d’ajouter : « Le seul risque, c’est le vent. »

Pour se protéger de ce souffle agressif, M. Li invite à boire le thé dans l’espace de vie des quelques employés affectés au maintien technique de ces près de 390 hectares de cellules photovoltaïques. Il sourit en expliquant que l’électricité qu’ils utilisent pour la vie courante et le chauffage sur le site provient non pas de leurs panneaux mais du réseau national, alimenté aux deux tiers au charbon.

17,8 GW de cellules photovoltaïques en 2015 ?