Solaire Flex veut vendre l’électricité photovoltaïque sur le marché

Solaire Flex veut vendre l’électricité photovoltaïque sur le marché

cliquez sur les images pour les agrandir

Solaire Flex veut vendre l’électricité photovoltaïque sur le marché

« En France, le marché du solaire photovoltaïque va muter et sa pérennisation passe par la vente de l’électricité sur le marché de l’énergie », constate Ignace de Prest, directeur de l’activité solaire en Europe pour Schneider Electric. Pour accompagner cette transition, quatre entreprises ont lancé en avril 2015 la plate-forme SolaireFlex.

Leur idée : combiner des innovations dédiées à l’intégration de l’électricité photovoltaïque sur des marchés non subventionnés et les proposer ensemble. Hydronext propose d’aider le réseau en fournissant une flexibilité à la baisse. Saft développe des solutions de stockage pour vendre l’électricité au meilleur prix. Energy Pool souhaite faire participer les centrales au support réseau et Schneider Electric propose des solutions de supervision et de contrôle, par exemple pour prévoir la production et déconnecter si besoin tout ou partie du parc.

Les quatre entreprises ont proposé ces solutions pour les projets déposés dans le cadre de l’appel d’offres CRE 3 sur les installations de 250 kWc à 12 MWc (dont la date limite de candidature est fixée au 1er juin 2015). « S’ils sont sélectionnés, les projets qui intègrent SolaireFlex constitueront une vitrine pour nos activités. Nous avons aujourd’hui des livrables sur tous les éléments mais déplorons encore quelques freins réglementaires », précise Ignace de Prest.

Par exemple, le contrat d’obligation d’achat prévoit que le producteur fournisse le maximum d’énergie pouvant être produite. Mais les acteurs sont confiants. « Nous proposons un photovoltaïque moins cher et qui s’intègre bien dans le réseau. Les changements législatifs ne devraient pas poser problème », estime Ignace de Prest.